Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 09:18

Bon et méchant

Il est difficile de dire si un homme est bon ou méchant, car celui qui paraît bon à l’un peut être considéré comme méchant par d’autres. En réalité, bons et méchants portent le même degré de méchanceté en eux ou au plus profond d’eux. L’homme ne peut prendre conscience de ce qu’il est qu’à travers l’analyse du comportement des autres.
 

Si les sciences humaines étaient une science exacte et non imaginative, nous vivrions dans un monde moins bouleversé, aussi, je les oppose à la « Science de l’Homme » qui est, elle, basée sur la connaissance de soi.
 

De ce fait, la limite de l’Homme bon et méchant est marquée par l’institution judiciaire, qui s’octroie le privilège de le définir au travers de ses jugements, comme elle définit le vol et l’escroquerie.
 

Si bien que la justice n’est équitable que pour celui qu’elle défend ou qui trouve son profit au détriment des autres, c'est-à-dire qu’elle profite surtout aux juristes et à ceux qui exercent leur métier grâce à leurs diplômes et font partie de la nomenclature.
 

Ainsi, c’est en se protégeant et en protégeant les siens, que l’institution judiciaire est, dans les faits, constituée d’une association de malfaiteurs institutionnalisée, chose facilitée par le droit qui ne tient pas compte de la nature humaine, représentant ainsi la justice comme étant le plus mauvais côté de l’Homme, comme je le démontre sur le site www.aejc-fr.com .
 

Aussi, c’est en analysant les causes profondes du malaise judiciaire, que j’ai découvert parallèlement les causes qui motivent le comportement humain. Ceci m’a permis de m’apercevoir que l’Homme est très loin de posséder un libre-arbitre, alors qu’il prétend le contraire.
 

C’est la raison pour laquelle EINSTEIN a dit que l’homme n’exploite que 10 % de son cerveau. Si tel est bien le cas, cela signifie qu’il possède 90 % d’inconscience. D’autres auteurs pensent que l’homme n’utilise en fait que 3 % de sa masse cérébrale et je rejoins l’avis de ces derniers.
 

De ce fait, l’importance de l’inconscient permet de comprendre pourquoi lorsque l’homme est malade, il lui est difficile de se débarrasser de sa maladie pour ne pas avoir su l’éviter.
 

Si l’Homme développe son conscient, il est compréhensible qu’il lui devienne plus facile de ne pas donner prise à la maladie. En renforçant son état biologique, il sera aussi moins sujet aux maladies génétiques.
 

Dépasser le stade du mental va permettre à l’homme d’entrer dans une autre dimension permettant l’éclosion et le développement du surmental, qui va, de lui-même, changer sa mentalité en le rendant plus conscient comme vous pourrez le constater, au fil des expériences contenues dans mon ouvrage.
 

Comprenez qu’il est impossible aux législateurs de rendre les institutions compatibles avec le bien-être social tant que la mentalité actuelle de l’homme sera aussi déplorable.
 

C’est pour cette raison, je le répète, que la venue de l’ère du Surmental est inéluctable.
Merci de transmettre ce message, amicalement. - Jean-Claude MARIE. www.
evolution-mental.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude Marie
commenter cet article

commentaires

xenia la chamane 01/10/2009 18:49


texte parfait,comme le livre et je suis complètement d 'accord avec ces paroles,car nous avons passé par la justice,enfin un semblant de justice qui nous a volé tout nos bien suite
un un redressement fiscal et une liquidation judiciaire parce que mon époux a osé faire de la politique pour défendre son métier d'artisan.
bien amicalement 
Xenia 


Jean Claude Marie 02/10/2009 16:42



Vous n’avez pas perdu tous vos biens parce que votre époux  a osé faire de la politique pour défendre son métier d'artisan, mais
parce que cette justice est coutumière du fait de prendre les biens de ce qui produisent et des particuliers d’une manière abusive et indécente.


Cette justice est tellement abjecte qu’elle dépasse l’entendement humain, et c’est cela sa force. Ce qui vous est arrivé comme à des milliers de gens est
inexplicable, car pour le comprendre il faut avoir sois même était victime.


Donc comprenez très bien que nous devons oeuvrer pour que cela cesse, en dénonçant ces criminels institutionnalisés comme il se doit devant l’opinion
publique dans l’intérêt collectif.