Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:44

LE SUR MENTAL, LE SURMENTAL, LE SUR-MENTAL.
 

 Ces trois mots, qui ne s’écrivent pas de la même manière, possèdent, cependant, la même signification.

 

Nous avons utilisé jusqu'à présent le nom « surmental » en un seul mot, mais nous nous sommes aperçu que ce nom était plus ardu à saisir pour les non initiés que « sur mental » écrit en deux mots.

Le sur mental étant une complémentarité du mental qui a éclos, comme cela le fut dans mon propre cas, afin de comprendre un événement qui me surpassait.
 

Cette complémentarité du cerveau qui manque actuellement à l’Homme, explique qu’il est sujet aux maladies mentales aussi bien que physiques parce qu’il ne peut pas s’en défendre. C’est ainsi que le cerveau laisse libre champ à l’organisme qui produit la maladie de l’organe atteint.
 

 

De ce fait, la connaissance profonde des causes qui motivent le comportement humain étant quasiment nulle, il est difficile à la médecine de remédier à la cause profonde de la maladie, et de ce fait, elle ne peut intervenir que lors de la déclaration de la maladie.
 

 

Le sur mental permettant de pouvoir se remettre profondément en cause, il est compréhensible qu’il soit un obstacle à la maladie, et par les connaissances qu’il permet d’acquérir dans tous les domaines dont celui de l’esprit, il rend l’Homme moins vulnérable à une mort subite.
 

 

En revanche, si le sur mental peut s’acquérir et se déployer comme ce le fut dans mon cas, il peut aussi se développer en fortifiant le mental grâce à une lecture sur mentale. C’est ce que permet mon ouvrage.

 

 

Merci de transmettre ce message, amicalement. - Jean-Claude MARIE. www.evolution-mental.com 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude Marie
commenter cet article

commentaires